Epuration du biogaz

Epuration du biogaz

Le biogaz est composé d'environ 55 % de méthane (CH4) et 45 % de dioxyde de carbone (CO2). En outre, le biogaz contient du H2S, du NH3 et souvent des hydrocarbures organiques volatils (COV), tels que les siloxanes et les terpènes. Le biogaz est également saturé d'humidité. Afin de pouvoir transformer le biogaz en électricité, en chaleur ou en gaz vert, il doit être nettoyé et éventuellement valorisé pour obtenir la qualité de gaz naturel.

Biogas Plus conçoit, fournit et installe des installations de gaz vert. Cela va du raccordement au digesteur jusqu'au raccordement au réseau de cogénération ou de gaz naturel. Ce service peut être intégré dans un projet clé en main avec la production de biogaz, mais aussi séparément dans une installation de biogaz existante.

L'exploitation d'une installation de valorisation du gaz suit les trois étapes suivantes :
-L'épuration du biogaz (élimination de l'humidité, du H2S et souvent aussi des hydrocarbures organiques volatils)
-Mise en valeur du biogaz (élimination du CO2)
-Contrôle de la qualité du gaz vert et de l'ajout de parfum

Nettoyage du biogaz

La base d'une valorisation fiable du gaz est un nettoyage approfondi du biogaz. La législation fixe des exigences très strictes pour les polluants présents dans le gaz vert, et les membranes sont également vulnérables aux polluants. Le biogaz est donc le premier à passer par une tour de lavage, où tous les polluants solubles dans l'eau, ainsi que la poussière, etc. sont éliminés par lavage. Ensuite, le H2S et les COV restants sont soigneusement éliminés à l'aide de deux filtres à charbon actif.

Amélioration des gaz

Le biogaz propre est transformé en gaz naturel grâce à une technologie brevetée de membrane à trois étages. La troisième étape prévoit la récupération du méthane perdu lors du traitement, de sorte qu'une perte de méthane de seulement 0,5 % est possible. Le gaz vert produit répond à toutes les exigences de la législation et de la réglementation en vigueur.

Un compresseur à vis fiable amène le biogaz à la pression requise pour les membranes, et assure également une pression suffisante pour l'injection du gaz vert dans le réseau régional de gaz naturel.

Injection

Lors de l'injection du gaz vert dans le réseau de gaz, le Bio2Net joue le rôle de gardien, en surveillant l'accès au réseau de gaz naturel. Le Bio2Net garantit que seul le gaz qui répond à toutes les exigences de qualité entre dans le réseau de gaz naturel. Le gaz qui n'est pas conforme à 100 % est renvoyé au producteur de gaz.

À cette fin, le Bio2Net est équipé d'un chromatographe en phase gazeuse précis et de plusieurs analyseurs supplémentaires, qui contrôlent le gaz vert à tous les points requis. Le Bio2Net assure également l'odorisation requise du gaz fourni.
 Résultat : un gaz parfaitement propre, ce qui garantit une longue durée de vie et de bonnes performances.

Epuration du biogaz